Février 2001
Les premiers travaux, réalisés sur fonds propres, sont entrepris par les docteurs SAINT-MLEUX et FESSLER.
Ils aboutiront, après plusieurs années de recherche, à une solution très innovante de lévitation magnétique passive à température ambiante. Cette technologie fait l'objet d'un brevet.

Décembre 2002
L'idée d'appliquer cette technologie à la sustentation de volants d'inertie stockant de l'électricité est expérimentée et validée : c'est l'origine d'un projet baptisé SEVIL, acronyme de Stockage d'Electricité par Volant d'Inertie Lévité.

Décembre 2003
Un nouveau démonstrateur valide des progrès prometteurs, donnant au projet des perspectives industrielles.

Juin 2004
Le ministère de la Recherche attribue au projet 45 000 euros au titre du concours national 2004 d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes – option « émergence ».
Une étude confiée à EADS, leader européen en matière de composites, confirme les hypothèses de performances atteignables par le rotor.
Une étude de marché international commandée au cabinet NODAL Consultants identifie des perspectives de développement industriel très prometteuses.

Novembre 2004
Le projet est accueilli au sein de l'incubateur public Agoranov.
SEVIL bénéficie alors de locaux dans le 11ème arrondissement de Paris, d'une aide financière de 30 000 euros et de formations juridico-financières.

Décembre 2004
Sur les bases du projet, la SARL SEVIL est créée. Elle vise à concevoir, réaliser et distribuer des volants d'inertie lévités pour stocker l'électricité.

Juin 2005
Le ministère de la Recherche octroie 450 000 euros à la société au titre du concours national 2005 d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes – option « création et développement ».

Novembre 2005
Soutenue par Agoranov, SEVIL déménage dans le 5ème arrondissement de Paris et bénéficie de bureaux et d'un local technique destiné aux expérimentations.

Février 2006
Le brevet utilisé par SEVIL fait l'objet d'une extension internationale.

Mai 2006
Le prototype d'un volant d'inertie capable de stocker 50 W.h est conçu, en partenariat avec nos fournisseurs et nos futurs clients.

Juin 2006
Un moteur/générateur très haute vitesse (100 000 tr/mn), destiné aux futurs volants, est réalisé.

Juillet 2006
Un contrat est conclu avec l'Agence spatiale européenne (ESA) ; il porte sur l'application du principe de stockage SEVIL aux satellites.






©  2006 SEVIL - Tous droits réservés - English - graphisme : serprix.com

Stockage d'Electricité par Volant d'Inertie Lévité